← Revenir au sommaire du Magazine

Pendant les fetes de fin d’annee 2019, le Wagyu japonais est sublime par des chefs talentueux

 

 

 

Le boeuf Wagyu japonnais est mis à l'honneur dans quatre restaurants parisiens étoilés pour les fêtes de fin d'année.



Titre de l'article Le Conseil pour la promotion des exportations des produits japonais d’origine animale revient en France pour mettre à l’honneur une viande d’excellence : le Wagyu japonais.
Bonne nouvelle pour les amateurs de viandes, le bœuf japonais Wagyu est donc mis à l'honneur au sein de restaurants étoilés parisiens pour les fêtes. Quatre adresses participent à l'opération cette année. Carnivores, c'est l'occasion de vous délecter de la meilleure viande du monde !

A l'occasion des fêtes de fin d'année 2019, une vingtaine de restaurants étoilés (dont certains sont également MOF) décident de mettre à leur carte le boeuf Wagyu japonais, sous la forme de nouvelles recettes exclusives, imaginées pour cette opération spéciale.

Mais qu'est ce que le boeuf Wagyu ?
« Wa » signifie Japon et « gyu » bœuf en japonais. Cette dénomination désigne plusieurs races de bœufs japonais dont le fameux bœuf de Kobé. Ces races produisent une viande exceptionnelle, persillée, tendre, savoureuse... et onéreuse. C'est LA viande prisée par les amateurs de bonne chaire. Depuis 2007, seul le Wagyu à poil noir de la race « Kuroge Washu », né et élevé au Japon, reçoit le Label qui certifie l’authenticité de cette viande de bœuf.

Si certains chefs cuisinent ce bœuf rare tout au long de l'année, d'autres grands chefs choisissent de mettre ce produit d'exception à leur carte de manière ponctuelle, notamment lors des fêtes de fin d'année.
20 chefs étoilés au Guide Michelin, dont 17 Français et 3 Japonais, proposent ainsi dans leurs restaurants respectifs, un plat signature avec du bœuf Wagyu japonais. De l’Alsace aux Pyrénées-Orientales en passant par les Pays de la Loire et la Bourgogne, sans oublier Paris. En effet, quatre d'entre eux sont installés dans la capitale.
En voici la liste avec les recettes associées (qui donnent l'eau à la bouche) :

- Adeline Grattard : 1 étoile pour Yam'Tcha - Spaghettis de patates douces, champignons shitakés et entrecôte Wagyu (l'entrecôte préparée par Adeline Grattard est marinée avec de la "dark sauce" et de l'alcool de riz, les shitakés sont cuits à la vapeur.

- Gaël Orieux : 1 étoile pour Auguste - Boeuf Wagyu, pulpe de pruneaux en aigre douce, racine de persil-café-noisette.

- Ayumi Sugiyama et Romain Mahi : 1 étoile pour Accents - Wagyu barbecue, anguille fumée, citron verderelli confit, patate douce.

- Keisuke Yamagishi : 1 étoile pour Etude - Pot-au-feu de Wagyu, cèpes, oursins brûlés navet Tokyo.

Si tous ces plats seront à la carte en décembre, chaque chef choisit les dates exactes lors desquelles il souhaite mettre ce produit d'exception en avant.

Alors tentés ?


Derniers articles publiés sur Newtable.com


Suggérer un restaurant

Pour communiquer sur l'ouverture de votre restaurant ou sur votre marque, contactez-nous par mail à l'adresse suivante : contact@newtable .com ou par téléphone : 01 84 25 97 55.

Inscrire/suggérer un restaurant

Recevoir nos trouvailles dans votre boîte aux lettres

Soyez les premiers au courant des derniers restaurants parisiens et des "hot news" culinaires à ne pas rater !

S'inscrire à la Newsletter !