Retour aux restaurants

Restaurant Le Grand Corona Testé par Newtable le 23/02/2022 (Pauline)

Ouvert en : Janvier 2022

3 Place de l'Alma
75008  Paris

Téléphone et réservation :

Afficher le numéro de téléphone Tel : 01 47 20 70 27



Une brasserie chic Pont de l'Alma


Envoyer à un ami via :

Situé à deux pas d’incontournables lieux parisiens (Théâtre des Champs-Elysées, Crazy Horse, Musée YSL...) et de notre célèbre Tour Eiffel, Le Grand Corona est la brasserie parisienne reconnue qui vous offre le cadre parfait pour profiter d’un verre en terrasse avec des amis, d’un petit-déjeuner en famille, d’un repas d’affaire discret ou d’un dîner intimiste.

Côté cuisine, le chef du restaurant élabore les plats à partir de produits frais soigneusement sélectionnés. La carte est 100% française « faite-maison ». Côté cave, une belle sélection de vins & spiritueux est proposée pour accompagner le repas. Les desserts sont tous réalisés par le Chef Pâtissier ce qui leur confèrent un goût et un visuel inimitable.

Une belle formule brunch est également proposée les dimanches et jours fériés.

Au programme : boisson chaude, jus pressé minute, viennoiseries, brouillade d’œufs champignon, bacon ou saumon fumé, mini saucisses et haricots blanc à la tomate, salade de fruits frais accompagnée de son sorbet et les douceurs de notre Pâtissier composées d’un macaron, d’un chou à la crème et d’un cupcake. Il est possible d’ajouter des coups de cœur présents à la carte pour compléter ce voyage culinaire : burger d’avocat, egg cheesy muffin, egg benedict, croque truffe. Régal assuré !


CE RESTAURANT EST ACTUELLEMENT EN TRAVAUX, RÉOUVERTURE PRÉVUE LE 15 DÉCEMBRE 2022


- Menu Le Grand Corona -




Avis de la rédac sur Le Grand Corona


Sur la belle place de l’Alma, le Grand Corona est l’établissement idéal pour un verre après le travail ou pour un dîner romantique. Tout près de la Seine et avec une vue sur la tour Eiffel, cet établissement séduit Parisiens et touristes toute l’année. L’établissement jouit d’un superbe espace intérieur et extérieur : l’intérieur est très cosy, faits de mobiliers en velours bleu marine et d’une ambiance à la Gatsby avec un décorum de plumes. La terrasse, à la fois intérieure et extérieure, séduit par ses tables et chaises façon bistrot et les plaids à disposition. Nous débutons le repas avec deux entrées : nous faisons le choix de partir sur la dualité d’une entrée très traditionnelle, la cuisine “bistrot” étant très chère au directeur de l’établissement, et d’une entrée résolument plus moderne. Nous commençons par déguster la traditionnelle soupe à l’oignon, dont le premier aspect est très gourmand : une portion très gourmande avec un fromage bien gratiné. L’odeur est également déjà bien présente. À la dégustation, un sans faute également avec un bouillon très aromatique, des gros bouts d’oignons bien fondants, du pain bien imbibé et un fromage goûteux. L’autre entrée est un carpaccio de poulpe de la maison Petrossian à la péruvienne. Le poulpe est taillé en très fines tranches et est assaisonné de pointes de guacamole, de radis de citron vert, d’une très bonne huile d’olive ainsi que de quelques chips de légumes. Le poulpe est de très bonne qualité - à noter que le Grand Corona se fournit chez Petrossian pour le poulpe, mais aussi le saumon et le caviar. Une valeur sûre ! Nous continuons avec les plats, à commencer par le “Cendrillon” de poulet farci aux cèpes et à la noisette et son céleri rave en deux textures : ce premier plat est très original et témoigne de la créativité du Chef. La volaille semble être farcie puis roulée en ballottines puis taillée, le visuel est net et très appétissant. Au goût, c’est super : l’association entre la volaille, les champignons en général et la noisette est vraiment délicieuse. Cette recette redonne ses lettres de noblesse à la volaille, qui est souvent décriée en restaurant. L’accompagnement est également très bien exécuté, notamment cette mousseline de céleri très fine et aromatique. La garniture supplémentaire d’épinards est également très appréciable. Pour la suite, nous avons choisi le filet de boeuf sauce morilles accompagné de frites, un classique premium de la cuisine bistrot. La pièce de viande est très belle et bien cuite, la croûte permet d’avoir un côté crousti-fondant qui est très appréciable. Les frites, servies avec des petits pots en verre de ketchup et de mayonnaise, sont également bonnes. Enfin, en guise de desserts, nous partons sur deux classiques : une crème brûlée à la vanille ainsi qu’un mi-cuit au chocolat noir et sa boule de glace fleur de lait. Une belle croûte de sucre bien caramélisée et cassante et une crème aromatique en vanille, la crème brûlée est une réussite, tout comme le mi-cuit au chocolat, dont la boule de glace fior di latte est une vraie surprise et un “plus” très apprécié. Ces deux goûts se marient à merveille. L’accueil et le service ont été tous les deux parfaits : Roch, le directeur du restaurant, est adorable et nous transmet sa passion lors de ses nombreuses explications sur l’établissement, les fournisseurs, les produits, les recettes et la façon dont elles sont cuisinées par le Chef Julien.

Testé le 23/02/2022 (par Pauline)





Avis sur le restaurant Le Grand Corona

Décu (2/10) - Posté par Elsway75 le 03/06/2022


"Accueil absolument déplorable de la part du serveur en charge de la terrasse le jeudi 2 juin vers 21:30. En n’ayant observé aucun signalement qu’il fallait attendre d’être installé, je m’installe à une table libre et non dressée. Le serveur arrive et, sans dire bonjour ni prévenir sur quelconque problème, dresse la table en m’ignorant royalement. Ensuite il amène, toujours dans un silence troublant, une commande faite par d’autres personnes. Après un échange extrêmement désagréable j’apprends que des personnes étaient assises à cette table avant de se déplacer vers un autre endroit. Le serveur part sans excuses et ne daigne même pas à prendre ma commande. Je patiente et au bout d’une dizaine de minutes j’arrive tout de même à faire passer ma commande pour une malheureuse boisson auprès d’un autre membre de l’équipe du restaurant. D’ailleurs, les personnes dont la commande m’a été ramenée initialement ont été obligées de venir chercher eux-mêmes leurs boissons et couverts à la table. Self-service. Le serveur en question continue à faire comme si il n’y avait personne à la table, ne présente aucune excuse, m’amène ma commande (également erronée, par ailleurs, mais bon, on ne va pas se plaindre sur de telles petites choses). Agacée par cet accueil exaspérant et par l’attente interminable de ce service déplorant, je termine mon verre et laisse l’argent sur la table avant de partir. Et c’est alors que le serveur me court après pour me rattraper devant l’entrée du métro et me faire - le comble du ridicule! - une leçon sur mes « mauvaises habitudes ». Comme quoi il est de coutume de patienter à l’entrée avant d’être installé et que c’était à moi de faire attention. Je passe souvent par cet endroit sans jamais m’y arrêter, et j’ai fait erreur de m’y attarder ce soir. A éviter si vous ne voulez pas gâcher une belle soirée par une méchanceté gratuite."



Découvrez les nouveaux restaurants du quartier :




Braise (75008)

Cuisson au feu de bois par les prodiges de chez Contraste

Salvaje (75008)

La gastronomie japonaise dans sa version la plus sauvage

Monsieur Dior by Jean Imbert (75008)

Le célèbre chef du Plaza Athénée signe la carte !

Momen (75008)

Anciennement L'un des Sens, maintenant place à Momen.

Zapi (75008)

La nouvelle pizzeria romaine à deux pas de l'avenue Montaigne

Akira Back au Prince de Galles (75008) Testé par Newtable le 13/01/2022 (Grégoire)

La première adresse européenne du chef Akira Back

Suggérer un restaurant

Pour communiquer sur l'ouverture de votre restaurant ou sur votre marque, contactez-nous par mail à l'adresse suivante : [email protected] .com

Inscrire/suggérer un restaurant

Recevoir nos trouvailles dans votre boîte aux lettres

Soyez les premiers au courant des derniers restaurants parisiens et des "hot news" culinaires à ne pas rater !

S'inscrire à la Newsletter !