← Revenir au sommaire du Magazine

[ Portrait de restaurateur ] Serge Ahovey (La Mangerie, Le Rouge a Levres, Le Vert Sauvage)

 

 

 

Newtable met en avant les nouvelles tables parisiennes, mais s'intéresse également à ceux qui créent ces lieux parisiens dont vous raffolez. Découvrez leurs portraits afin d'en apprendre davantage sur eux !



Titre de l'article Connaissez-vous le Vert Sauvage, la Mangerie ou encore le Rouge à Lèvres ? Trois lieux parisiens ultra conviviaux qui ne désemplissent tous les soirs de la semaine. Si vous y passez faire un tour (et on vous le conseille vivement), peut-être aurez-vous la chance de croiser Serge Ahovey, le propriétaire des lieux, un personnage aussi charmant que charismatique !
Newtable a voulu en savoir davantage sur ce dernier : voici donc les réponses aux quelques questions qui lui ont été posées !

Peut-on en savoir un peu plus sur votre parcours ?

Je suis Serge Ahovey, d’origine grenobloise et j'ai 50 ans. Mon parcours scolaire s’est terminé à la Fac spécialité économie. J’ai embrassé par la suite pendant quelques mois le métier de consultant. Ce qui ne m’a pas vraiment plu ! J’ai ensuite travaillé dans la mode et l’immobilier, mais cela ne me convenait toujours pas... Pendant mes années à la Fac (dans les années 90) je travaillais chez McDo et j'ai vite compris que le contact client et le service me convenait parfaitement. J’ai donc décidé d'intégrer une structure de bar où pendant 5 ans j’ai pu apprendre le métier.
En 2007, j'ouvre ma première affaire dans le Sud, et je rencontre rapidement le succès. Après 3 ans de vie en bord de mer, je monte en 2010 à Paris. Un an après, la Mangerie ouvrait ses portes ! Depuis un an, deux autres lieux ont vu le jour : le Rouge à Lèvres et le Vert Sauvage. J’ai à présent plus un métier de gestionnaire et ne suis sur le terrain que très peu de temps...

Quel est votre plat préféré de votre carte, et pourquoi ?

Mon plat préféré est résolument le risotto et bœuf grillé, car j’aime l’alliance entre le bœuf grillé, le risotto et surtout les lamelles de parmesan. Je suis un gros fan du Portugal. C’est le chef cuisinier, Filipe Borges, originaire de là bas, qui l’a mis sur la carte de La Mangerie, il y a presque 7 ans maintenant !

Quel est l'ingrédient que vous préférez travailler, pourquoi ?

Concernant l’ingrédient que j’aimerais travailler, ce serait les épices orientales ou asiatiques. À travers nos plats, j’ai très envie d’emmener voyager nos convives...

Et vous, où allez-vous au restaurant ?

Dans les restaurants que j'aime, on retrouve la bonne humeur et les personnes qui aiment leur métier à l'instar d'Amandine Chaignot (Pouliche), du Bar des Prés (Cyril Lignac). C’est pour moi le meilleur moment pour revoir les amis !

Quel est selon vous le quartier le plus gourmand de Paris ?

Les quartiers les plus gourmands sont résolument le 2ème et le 9ème arrondissement, avec notamment le bar à vins et à cocktails de l’hôtel Hoxton, l’hôtel des Grands Boulevards, le restaurant le Soma, et bien évidemment le Rouge à Lèvres et le Vert Sauvage ;)

Un endroit pour se ressourcer à Paris ou ses environs ?

Je n’ai pas véritablement de lieu pour me ressourcer sur Paris ou ses environs. J’ai un hôtel où je vais trois ou quatre fois par ans qui se situe au Portugal : Areias Do Seixo. C’est un véritable lieu pour se ressourcer loin du tumulte parisien !

Qui est votre modèle dans le secteur de la gastronomie?

Mon modèle dans le secteur de la gastronomie, ce sont tous les chefs, grands et petits, qui sont passionnés par leur métier. Je les considère tous comme des artistes. Amandine Chaignot est une brute de travail et en plus elle est très proche de ses clients.

Avez-vous une anecdote à nous raconter ?

Le bac en poche, j’ai dit à mon père qui était professeur de Français, que je voulais faire l’école Hôtelière de Tonnons les Bains. Il m’a dit qu’il en était hors de question ! Aujourd’hui je travaille avec la plus grande fierté dans ce domaine. J’aurais quand même aimé avoir une formation plus technique. Lorsque vous allez dans les Palaces Parisiens, le service est tout simplement impeccable ! Nous avons, en France, la meilleure des formations.

Avez-vous d'autres projets en cours (pour ce restaurant ou autre) ?

J’ai quelques idées qui me trottent dans la tête, un peu sur Paris mais surtout l’étranger...

Avez-vous une recette réconfortante pour nos abonnés, à refaire chez soi ?

J’aime les choses simples. Je n’ai pas véritablement de recettes qui vont révolutionner l’univers. Depuis tout petit, j’aime les gâteaux et tout particulièrement le gâteau au yaourt. Très facile à faire.
En voici la recette :

Pour 6 personnes, il faut mettre les éléments énoncés (dans le même ordre) puis les mélanger :
- 3 œufs
- 1 yaourt nature
- 1 sachet levure en poudre
- l'équivalent de 2,5 pots de yaourts (vides) de farine
- l'équivalent de 1,5 pots de pots de yaourts (vides) de sucre (je n’en mets souvent qu’un seul)
- l'équivalent de 0,5 pot de yaourt (vide) d’huile
- 10 grammes de beurre
Je rajoute ma petite touche personnelle : deux zestes de citron jaune et leur jus !
Mettre le tout dans un moule adapté puis passer au four (180 degrés) pendant 30 minutes environ. Vérifier la cuisson avec la pointe d'un couteau (elle doit ressortir sèche). Voilà voilà, c’est tout simple mais toujours aussi bon... !





Restaurants liés à l'article

Le Vert Sauvage (75009) Testé par Newtable le 12/03/2020 (Lucie E.)

Bar à vin & à manger convivial, festif et détendu !

Le Rouge à Lèvres (75009) Testé par Newtable le 15/10/2019 (Ariane)

Le vin est le rouge à lèvres du soir...

Derniers articles publiés sur Newtable.com


Suggérer un restaurant

Pour communiquer sur l'ouverture de votre restaurant ou sur votre marque, contactez-nous par mail à l'adresse suivante : contact@newtable .com ou par téléphone : 01 84 25 97 55.

Inscrire/suggérer un restaurant

Recevoir nos trouvailles dans votre boîte aux lettres

Soyez les premiers au courant des derniers restaurants parisiens et des "hot news" culinaires à ne pas rater !

S'inscrire à la Newsletter !